Surplombé par la montagne Sainte-Victoire, le territoire du Pays d'Aix est riche de son histoire.
Paysage de carte postale, ce terroir est doté d'une très grande diversité agricole, où s'entremêlent la viticulture, la culture de l'olivier et des céréales, le maraichage, l'apiculture, sans oublier l'élevage. Des productions de grande qualité, issues de savoir-faire reconnus qui disposent de nombreux labels ou Appellations d'Origines Protégées (Côtes de Provence, Coteaux d'Aix-en-Provence ou encore Palette pour les vins, mais aussi huile d'olive de Provence, pour ne citer que les plus connus).

Ce secteur convoité est depuis de nombreuses années mis à rude épreuve. Son attractivité est toujours grandissante et la pression foncière de plus en plus forte. Trop souvent variable d’ajustement des autres activités, la zone agricole a vu sa surface reculer au dépend des autres types de zones.

Les missions de la SAFER PACA qui consistent notamment à l'installation de jeunes agriculteurs et à la consolidation des exploitations les plus modestes, constituent toujours une part importante de son activité dans ce secteur. Mais ces dernières années sont marquées par des interventions de plus en plus nombreuses dans le cadre de l'exercice de son droit de préemption, souvent en contre-proposition de prix pour maintenir des prix du foncier agricole soutenables. Le rôle de régulation de la SAFER est primordial pour que le foncier agricole reste accessible aux agriculteurs en activité ou en devenir, et qu’ils puissent ainsi répondre à la demande sociétale de plus en plus prégnante d’une alimentation locale.

Nous étions à Venelles le 24 juin

Salle ALSH, L'Ousteau, Chemin du Plan, 13770  Venelles

Agriculture et alimentation, activité économique, cadre de vie sur votre territoire...
Telles sont les thématiques abordées lors de cette rencontre participative.

Rendez-vous cet automne pour la restitution de toutes vos contributions.

Vos contributions au débat


Parlons de la terre,
parlons de nous !