Paysages, agriculture, écologie, qualité de vie, consommation locale, emplois, logements…
C’est de nos vies dont on parle quand on parle de l’utilisation des sols.
La SAFER PACA, acteur du foncier, souhaite écouter vos attentes pour décider de ses priorités.

Pour débattre des enjeux de proximité, 12 ateliers sur 12 territoires de la Région seront organisés entre juin et septembre 2021. Et pour permettre au plus grand nombre de s’exprimer, cette plateforme internet donne aussi la possibilité de contribuer via ce formulaire.

A l’issue de cette démarche inédite, la SAFER Provence-Alpes-Côte d’Azur expliquera comment elle a pris en compte les contributions citoyennes dans l’élaboration de sa stratégie pour les 6 années à venir.

Pourquoi une
concertation citoyenne ?

Par sa mission de gestion du foncier, la SAFER (Société d'Aménagement Foncier et d'Etablissement Rural) est au cœur de projets qui ont des impacts significatifs pour notre territoire.

A l’heure où elle élabore son futur Programme Pluriannuel d’Activité (PPAS) qui déterminera ses orientations stratégiques pour les années 2022-2028, la SAFER PACA a décidé d’associer les citoyens de la région à l’élaboration de cette feuille de route.

L’objectif est donc de permettre à chacun de percevoir l’intérêt de cette mission d’intérêt général, et d’y contribuer, en exprimant ses attentes, cela afin de guider concrètement l’action de la SAFER PACA pour les six prochaines années.

Les engagements
de la SAFER PACA

La SAFER PACA s’engage auprès des participants et de l’ensemble des habitants de la région à la démarche de concertation :

  • A rendre public un bilan de la concertation, présentant l’ensemble des questions et observations recueillies auprès des citoyens au cours de la concertation
  • A publier une note complémentaire au PPAS précisant la manière dont les différentes contributions citoyennes ont été prises en compte dans son élaboration, en justifiant ses choix.

Un territoire régional
aux multiples enjeux

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur s’étend sur 31 400 km². La montagne occupe la moitié de sa superficie et le littoral s’étire sur 700 km. Avec 50% d’espaces boisés, 25% du territoire couvert par des Parcs Naturels et 24% de surface agricole, la région présente une diversité de paysages et une richesse naturelle exceptionnelles.

5 millions d’habitants peuplent cette région dont les trois quarts résident sur 10 % de la superficie. Le foncier, ressource non renouvelable, est l’objet d’enjeux multiples. Les tensions sur le marché sont fortes notamment en zones littorales et périurbaines, comme dans les secteurs touristiques de montagne. Cette pression sur les espaces agricoles, forestiers et naturels n’est pas près de s’apaiser dans une région particulièrement attractive qui attend entre 0,5 et 0,7 millions d’habitants de plus d’ici 2040.

Venez parler de la terre…
venez parler de vous !

Dernières contributions reçues